Mon histoire

Il est bien loin le temps où je jouais chez moi, à Châlons, avec Steeve, son carrom maison posé sur la table basse avec un petit rhum pour se donner du courage ! On jouait des heures, avec les règles qui t’empêchaient de tirer en arrière, je n’étais pas aidée, vraiment pas !
Rapidement j’avais voulu avoir mon propre carrom, un de qualité. C’est sur la foire de Châlons, qu’on avait rencontré l’équipe de Carrom Art. J’avais acheté un Ellora, Steeve s’était laissé tenter par un Champion. C’est à ce moment qu’on avait appris qu’il y avait une fédé, des clubs, des tournois, d’autres règles du jeu … qu’on n’était finalement pas les seuls à jouer à ce billard indien.
Un petit déménagement sur Toulouse, une petite visite au club de la ville rose, un petit tournoi à Millau et c’était parti. J’avais toujours détesté la compet, et pourtant depuis 2005 je fais le tour des tournois à travers la France. Il faut dire qu’ils se déroulent sur un week-end généralement festif et qu’à force de rencontrer les mêmes têtes, on se fait des amis.
Depuis 6 ans de pratique, les choses ont bien changé :
o Steeve est devenu vice champion d’Europe,
o Jo, mon coloc est le 16ème meilleur joueur au monde,
o Karim, mon homme est éternel 5ème national,
o et moi 1ère française, 3ème européenne et même 3ème en équipe au niveau mondial ! s’il vous plait !
J’ai créé ce blog dans l’espoir que chacun puisse raconter sa petite expérience, que ça soient les vrais compétiteurs, les simples joueurs, les voyageurs, les animateurs …
J’espère que ça vous plait et que vous y trouverez votre place.
A bientôt peut-être autour d’un K’Rhum !
Emilie : carrominfo@yahoo.fr
Publicités

4 réponses à “Mon histoire

  1. Coucou, je viens de découvrir le blog grâce au site de la fédé.
    Il est vraiment Génial !!!
    Et Super sympa ton histoire, wow, tu fréquentes que des gens qui jouent au carrom ?? looool
    Moi je jouais au carrom à l’île Maurice quand j’étais petit et maintenant je vis à Paris donc ça fait bien une 10aine d’années que j’ai arrêté de jouer (même si j’ai dû y jouer quelques fois à Paris).
    J’aimerais m’y remettre, je vais surement adhérer à un club et venir lors des regroupements, me faire quelques petites parties pour me remettre dans le vain.
    Mais je dois dire que j’ai pas complètement perdu la main loool

    Allez bonne continuation pour le blog !!!
    Bisous.

  2. Merci et à bientôt peut-être autour d’un carrom à Paris !

  3. Bonjour,
    très belle votre rencontre avec le carrom 🙂 moi j’ai découvert ce jeu depuis petite a l’île Maurice c’était le passe temps favori des familles mauriciennes, mais c’est seulement à strasbourg dans les années 80 (eh!!! oui un paquet d’années maintenant) que j’ai commencé à jouer je joue traditionnelle à l’ancienne encore plus dur avec la famille et les amis que des Messieurs j’étais et suis encore la seule fille a jouer contre eux maintenant je bats tout le monde suis leur bête noire lol!! il y a qu’un petit mois que j’ai découvert qu’il y avait une fédé et des clubs un peu partout en France sauf à strasbourg 😦 je regrette de découvrir cette info si tard mais bon mieux tard que jamais… RDV est pris avec le club de Mazéville car j’aimerai trop faire partie d’un club et faire des compètes rencontrer des personnes qui partage la même passion.
    Voilà je suis sur le point de réaliser un rêve d’enfant 🙂 et j’espère aussi faire des belles rencontre autour d’un board 🙂
    Bonne continuation a tous!!!
    Ariane
    .

  4. carrominfo

    Merci Ariane !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s