L’appuyé au carrom

Comme le montre la figure, si deux pions se touchent et forment une ligne parallèle aux bandes latérales, le pion le plus proche de nous peut être mis dans le trou situé en face. Ce coup s’appelle un appuyé. Il faut appliquer un peu plus de force que pour un simple pour réussir ce coup.

L’endroit d’où se joue ce coup dépend du second pion. Si les deux pions sont à nous, alors le palet doit être placé dans le prolongement de la ligne formée par les deux pions et il faut viser le premier pion sur la droite (sur le point situé à 1/8ème sur la gauche). Le palet partira dans la direction opposée de celle du pion.

Si le second pion est celui de l’adversaire (voir figure B), alors le palet doit être placé dans le prolongement de la ligne tracée entre le centre du pion et le centre du trou. Et il faut à nouveau tirer en décalant le point de contact palet-pion de 1/8ème sur la droite. En jouant cet appuyé, notre pion va dans la direction du trou opposé et le pion de l’adversaire vient de notre côté, devenant difficile pour lui. Avec ce coup, même si notre pion ne rentre pas, le pion de l’adversaire devient difficile et nous avons probablement un tour de plus pour le jouer. L’appuyé peut être jouer même s’il y a une distance entre les pions. Dans ce cas, le joueur doit mettre plus de force dans son coup et toucher le pion au centre. Ce coup est plus facile avec un palet lourd (sans bien sûr excéder les 15 g réglementaires).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s