La règles des roupies

Il existe une règle assez sympa au carrom qui porte ce nom.

L’avantage est qu’on peut jouer à 2, 3 ou 4.

Il n’est ici plus question de faire une rosace mais d’empiler au centre du plateau les pions, comme sur la photo.les roupies

On tire au hasard celui qui va commencer à jouer, le but premier restant bien sur de rentrer les pions de n’importe quelle couleur.

Il faut savoir que les pions noirs valent 5 roupies chacun, les blancs 10 roupies et le rouge 25 s’il est confirmé par l’équivalent de 10 roupies ( un blanc ou deux noirs ).

A chaque fois qu’un joueur rentre un pion, il le pose, sur la bande, devant lui et continue à jouer.

Quand tous les pions sont rentrés chacun compte sa fortune.

Le plus pose empile toute sa mise au centre du plateau, les autres joueurs s’alignent en déposant la même mise.

Et c’est reparti, le joueur suivant ( dans le sens inverse des aiguilles d’une montre) casse à son tour.

Un joueur est éliminé lorsqu’il n’a plus de roupies c’est à dire qu’il n’a pas réussi à rentrer de pions.

La partie se termine quand un joueur à toutes les roupies.

Une seule pénalité :

– quand un joueur rentre le palet, il remet en jeu 10 roupies et il perd la main,

– si il rentre le palet et un pion, il ressort le pion et 10 roupies de pénalité mais il garde la main.

Publicités

Une réponse à “La règles des roupies

  1. Une variante est également possible elle est en ligne sur le site de tric trac ici : http://www.orleans.tv/pdf/trictrac/201_1.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s